<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=4510645542362886&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
logo-cooptalis-2
Entreprise ? Par ici
Contact
Talent ? Par ici
Contact
(SizeLimitingPyMap: {back_to_blog=Revenir au blog, by=par, read=Lecture :, min=min})
Revenir au blog

Faire la traversée avec Mohamed Amine, deuxième étape : les « au revoir »

Emmanuelle Hénault
par Emmanuelle Hénault Lecture : 2min
LinkedIn Icon Facebook Icon Twitter Icon

Le mois dernier vous découvriez le cheminement professionnel de Mohamed Amine Bouslimi, tunisien de 35 ans, vers le Canada! Suivez maintenant les « au revoir » de ce spécialiste en QA Automatisation des Tests à ses proches!  

Comment te sens-tu à l’idée de quitter ton pays d’origine?   

Je me sens prêt parce que j’ai passé 35 ans avec ma famille, j’ai étudié ici et j’ai visité la majorité des villes de ma région.  Aussi, depuis l’âge de 20 ans, j’habite à Tunis loin de ma famille qui vit à Jendouba, une ville au nord-ouest de la Tunisie. J’ai également passé ma dernière année en isolement à cause de la situation pandémique. J’ai donc particulièrement hâte de découvrir un nouvel environnement de travail et de nouveaux paysages. Ces trois éléments facilitent mon expatriation. Je n’ai pas de blocage et je n’ai aucune hésitation face à mon départ. Je sais que je ne vais pas regretter ma décision. Je me sens prêt à vivre les aventures que va m’offrir le Canada, me faire de nouveaux amis, relever des défis professionnels différents et stimulants...

Qu’est-ce qui va te manquer le plus de la Tunisie?   

Le climat méditerranéen de la Tunisie va me manquer. La température en hiver avoisine généralement 8°C et 9 °C. En été, elle varie entre 25°C et 40°C. Je vais aussi m’ennuyer des plages ensoleillées et de la mer. Je vais devoir m’habituer aux hivers longs et froids du Canada! J’en ai beaucoup entendu parler et j’ai un peu peur! Je prévois de bien m’habiller, comme on me l’a conseillé. S’il fait trop froid pour moi, je m’ordonnerai à des activités intérieures telles que le magasinage, les cinéparcs et les cafés avec de nouveaux amis!   

Comment ta famille et tes amis vivent-ils ton départ?   

Mes parents, mon frère et mes deux sœurs m’encouragent à me relocaliser au Canada! Ma famille connaît bien ma situation et m’a aidé à m’expatrier. Mes amis m’ont également incité à faire la traversée. Tous envisagent ce changement comme étant positif pour moi. Ils savent que le Canada est un pays sécuritaire, prospère et attractif. Qui sait, je vais peut-être ouvrir la porte à des membres de ma famille ou à des amis!  

Comment comptes-tu garder contact avec ta famille et tes amis?    

Je vais utiliser WhatsApp et Facebook pour communiquer avec eux. La technologie permet de rester en contact avec les gens qu’on aime assez facilement. Ma famille va également venir me visiter pendant ma mission au Canada certainement pendant l’été!  J’espère aussi que les restrictions sanitaires en vigueur à cause de la COVID-19 seront levées dans les prochains mois. Cela me permettra de retourner dans mon pays de temps en temps. J’envisage aussi de m’envoler à Paris pour voir quelques amis.   

Si, comme Mohamed, vous désirez travailler hors des frontières et vous expatrier dans un nouveau pays, consultez nos 5 conseils clés pour faciliter votre projet de mobilité internationale et n’hésitez pas à nous contactez pour nous parler de votre projet! 

 

(String: Lire plus)