<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=4510645542362886&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
logo-cooptalis-2
Entreprise ? Par ici
Contact
Talent ? Par ici
Contact
(SizeLimitingPyMap: {back_to_blog=Revenir au blog, by=par, read=Lecture :, min=min})
Revenir au blog

Faire la traversée avec Mohamed Amine, quatrième étape : sa quarantaine et sa vie à Montréal

Emmanuelle Hénault
par Emmanuelle Hénault Lecture : 2min
LinkedIn Icon Facebook Icon Twitter Icon

Mohamed Amine Bouslimi, Tunisien de 35 ans, fait le grand saut et s’expatrie au Canada. Suivez la quatrième étape de son projet de mobilité internationale : sa quarantaine et sa vie à Montréal! Les conditions sanitaires au Canada évoluent rapidement de jour en jour. En juin dernier, lorsque Mohamed est arrivé sur le territoire canadien, un confinement de deux semaines ainsi qu’un séjour de 72 heures à l’hôtel étaient obligatoires pour tous les voyageurs entrant au pays. Retour sur ses premiers jours au Canada.

Comment s’est déroulé ta quarantaine?

Ma deuxième semaine de confinement s’est écoulée lentement. J’ai l’habitude de marcher une trentaine de minutes par jour. Je pratique de façon hebdomadaire plusieurs sports tels que la natation et la musculation. J’aime aussi faire un peu de cardio! C'était donc un peu plus difficile pour moi de ne pas pouvoir sortir à l’extérieur.

Comment occupes-tu ton temps?

J’ai visionné des émissions francophones à la télévision pour me familiariser avec l’accent québécois. J’ai également fait des recherches sur Internet pour en apprendre davantage sur ma nouvelle ville, sur la province québécoise et sur les lieux touristiques à ne pas manquer. J’ai aussi communiqué avec mes amis et ma famille pour occuper mes journées.

Qu’avais-tu hâte de faire une fois ton confinement écoulé?

J’avais hâte de partir très tôt les matins de mon logement et ne rentrer que tard les soirs pour profiter à 100 % des activités extérieures. J’avais envie de me promener dans les parcs et de visiter le Vieux-Port de Montréal, un quartier touristique. Plusieurs de mes amis habitent la ville et j’étais impatient de les voir. Je désirais aussi me faire rapidement vacciner!

Comment trouves-tu la vie à Montréal?

Deux mois se sont écoulés depuis mon arrivée dans la ville et, pour le moment, mon expérience répond à toutes mes attentes. Je suis heureux d’être ici et de découvrir les quartiers de Montréal. Je visite régulièrement des parcs, je « magasine » comme on dit ici, je vois des amis, je fréquente des cafés et je mange dans des restaurants. J’aime la vie montréalaise : les transports en commun sont accessibles et la propreté de la ville est impeccable! J’utilise le métro et l’autobus pour me déplacer. Les Québécois sont des gens assez organisés et j’aime que ce soit facile de recevoir rapidement des services. Par exemple, j’ai pu fixer mon rendez-vous pour recevoir ma première dose de vaccin. J’ai été agréablement surpris de voir autant d’arbres en ville. Il y a tellement d’espaces verts! J’aime me promener dans les parcs comme celui de Jean-Drapeau. Je marche toutes les fins de semaine dans la ville et je découvre la culture québécoise. J’adore observer le fleuve Saint-Laurent, le canal Lachine et les petits animaux. La vue panoramique du Mont-Royal est également époustouflante!

Comment trouves-tu les Québécois?

Ils sont gentils, serviables et accueillants. J’adore la mentalité des jeunes. La plupart possède une grande ouverture d’esprit à l’égard des autres. Les gens de Montréal proviennent de différents milieux et possède leurs propres bagages culturels. La population de la ville est particulièrement hétéroclite et c’est rafraichissant!

As-tu rencontré certaines barrières linguistiques depuis ton arrivée?

Oui, quelques-unes. Les Québécois ne parlent pas tous de la même façon. Certains ont un accent plus prononcé, n’articulent pas et parlent rapidement. J’ai aussi dû demander des explications à mes collègues pour comprendre certaines expressions québécoises. Ça a donné lieu à des situations cocasses. J’ai par exemple appris certains jurons lorsque mon collègue avait des problèmes avec son ordinateur personnel! Vous désirez lire les précédents témoignages de Mohamed? Consultez les différentes étapes de son parcours : son cheminement professionnel, les « au revoir » à ses proches et  son expatriation en période pandémique

(String: Lire plus)