logo-cooptalis-2
Entreprise ? Par ici
Contact
Talent ? Par ici
Contact
(SizeLimitingPyMap: {back_to_blog=Revenir au blog, by=par, read=Lecture :, min=min})
Revenir au blog

CPF : Jusqu’au 30 juin pour convertir vos DIF - Cooptalis

Valentine Carton
par Valentine Carton Lecture : 3min
LinkedIn Icon Facebook Icon Twitter Icon

Il vous reste des heures de DIF que vous n’avez pas utilisées avant 2015 ? Aucun problème, vous pouvez encore convertir ces heures de DIF en droits sur votre compte CPF. Mais attention, cela n’est possible que jusqu’au 30 juin 2021. L’échéance approche à grands pas.  
Pas de panique, François LECLERQ, notre expert en formation, est là pour nous donner ses meilleurs conseils. 

Rappel : qu’est-ce que le CPF ?

Chaque salarié dispose d’un CPF (Compte Personnel de Formation). Il s’agit d’un compte dédié à la formation à toutes les étapes de votre vie. Une fois activé, il permet d’avoir accès à des droits (jusqu’à 5000€ pour tout salarié dont le temps de travail est supérieur à 50% du temps complet) et ainsi à de nombreuses formations.  
Ce système mis en place en 2015 a succédé aux DIF (Droits Individuels à la formation). Si vous étiez salariés avant 2015, vous avez dû acquérir des DIF. Vous ne les avez pas utilisés ? Aucun problème, les DIF non utilisés peuvent être transférés sur votre CPF. Attention, cela n’est possible que jusqu’au 30 juin 2021.

Capture d’écran 2021-06-10 à 11.38.22

L’échéance est dans 20 jours, ai-je encore le temps de transférer mes DIF dans ce délai ?

Oui, il est tout à fait encore temps de transférer ses DIF en CPF.  
Pour le faire, vous avez besoin soit de votre fiche de paye de décembre 2014 ou janvier 2015, soit de votre attestation employeur sur laquelle devrait être inscrit le montant d’heures de DIF dont vous disposez. Suite à cela, il y a deux cas de figure :

Je dispose des documents

Dans ce cas, 4 minutes suffisent. Allez sur votre compte CPF, cliquez sur l’onglet “importer mon DIF” et téléchargez votre fiche de salaire de décembre 2014 ou janvier 2015. 
Pour rappel, à l’époque, c’était une obligation pour les employeurs de préciser le montant d’heure de DIF. S’il ne l’a pas fait, alors il a dû vous fournir une attestation employeur contenant l’information.  
Une fois un des deux documents téléchargés, la conversion se fera automatiquement et viendra se cumuler à votre compteur de droits CPF.  

Je ne dispose pas des documents nécessaires 

Dans ce cas, des solutions existent, mais faites vite car cela peut prendre plus de temps. 
Il vous faut recontacter le service RH de votre employeur de l’époque pour qu’il vous renvoie ce dont vous avez besoin. Trois documents peuvent contenir ces informations : la fiche de paye de décembre 2014 ou janvier 2015, l'attestation de vos heures DIF ou le solde de tout compte. Le service RH est dans l’obligation d’archiver ces documents.  
 
Si votre employeur n’existe plus, que faire ? C’est là que les choses peuvent devenir plus compliquées. Il vous faudra contacter le liquidateur judiciaire de votre ancienne entreprise pour lui demander votre attestation. Il peut l’avoir conservée. Pour trouver les informations sur le liquidateur, tapez le numéro de Siret de votre ancienne entreprise sur Google.   
Si cela ne fonctionne pas, vous pouvez vous tourner vers la DIRECCTE (Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi) pour lui demander ces informations. 

Pourquoi ai-je intérêt à transférer mes DIF ? Est-ce réellement avantageux pour les salariés ?

Vous pouvez faire directement la simulation pour vous rendre compte de la valeur de vos DIF.  
Les DIF étaient cumulables à hauteur de 20h par an pendant 6 ans. Une personne qui n’a jamais utilisé ses DIF a donc cumulé 120h de droits à la formation. La conversion de ces DIF en CPF est basée sur l'équivalence suivante : 1h égale 15€. 
Ainsi, en faisant le calcul 120h multiplié par 15€, le salarié a cumulé 1800€. C’est une somme non négligeable qui sera perdue si elle n’est pas transférée avant le 30 juin.  

De manière plus générale, pourquoi est-ce important d’avoir accès à ces droits et de se former ?

Dans le cadre professionnel, nous sommes en évolution permanente. Aujourd’hui tous les métiers évoluent, à un moment vous aurez ce besoin d’acquérir du savoir-faire supplémentaire.  
Cela peut vous aider à changer de poste mais aussi à vous reconvertir dans un autre domaine.  

Mais surtout, c’est un compte personnel. Par conséquent, il peut s’agir d'une formation plaisir (pas obligatoirement professionnelle). Vous avez la possibilité de réaliser la formation de votre choix. Par exemple, vous pouvez décider de vous former à l’anglais, à Photoshop ou même financer votre permis de conduire via le CPF. 

Il existe 84 000 formations dans tous les domaines et de toutes formes possibles (présentiel, distanciel, e-learning, en groupe ou individuel). Vous pouvez aisément trouver votre bonheur.   

Vous avez aussi la possibilité de mettre un complément si le coût de la formation est supérieur à votre droit à la formation. Vous avez également la possibilité de demander à votre employeur de mettre ce complément si la formation est en lien avec votre profession.  

Peux-tu nous en dire plus sur les formations proposées par Cooptalis ?

Toutes nos formations en langues sont éligibles. Nous disposons de formations en allemand, anglais, espagnol, italien, néerlandais, FLE (français langue étrangère). Différents forfaits sont disponibles : 20h, 30h, 40h ou 50h. Elles sont toutes certifiées Bright Language qui est une reconnaissance européenne.   

Pour avoir plus d’informations sur le CPF (comment activer son compte, comment l’utiliser, comment transférer ses DIF, quelles formations existent...) vous pouvez retrouver notre webinar Comment utiliser votre CPF dans lequel nous revenons en détail sur le sujet ! 

(String: Lire plus)