logo-cooptalis-2
Entreprise ? Par ici
Contact
Talent ? Par ici
Contact
(SizeLimitingPyMap: {back_to_blog=Revenir au blog, by=par, read=Lecture :, min=min})
Revenir au blog

Cooptalis s’engage auprès des réfugiés

Louise Comelli-Dolhem
par Louise Comelli-Dolhem Lecture : 2min
LinkedIn Icon Facebook Icon Twitter Icon

Depuis la crise migratoire de 2015, le nombre de personnes exilées arrivées en France est en constante augmentation. L’enjeu de l’intégration est au cœur des réflexions politiques et les dispositifs se sont succédés : « Plan migrants » en 2017, la loi « Asile et immigration » en 2018...

Cooptalis a souhaité contribuer à l’insertion des personnes réfugiées dans les Hauts-de-France à travers le Projet Mercure, financé par le Ministère du Travail. Notre projet traduit une volonté gouvernementale : accueillir, accompagner, aider à l’insertion des personnes bénéficiant d’une protection internationale.

L'insertion des personnes réfugiées

On estime qu’une personne réfugiée met en moyenne 10 ans à reconstituer un capital social. A cela s’ajoute d’autres freins à sa bonne intégration, tel que son niveau d’éducation moins élevé que les autres détenteurs d’un titre de séjour (deux personnes sur dix diplômés du supérieur, quatre sur dix sans diplôme), l’absence d’équivalence des diplômes ou l’absence de validation des acquis d’expérience (VAE), les différences culturelles et aussi la faible maîtrise de la langue française (pays d’origine souvent non francophone).

Le Ministère du Travail a publié en 2018 une étude sur l’insertion professionnelle des réfugiés, à partir de données collectées en 2010 :   

38,9% des réfugiés avait un emploi un an après la signature de leur contrat d’intégration
(alors que 70% d’entre eux occupaient un emploi dans leur pays d’origine).
Trois ans après, le taux s’élève à environ 45%.  

38% des réfugiés considèrent qu’ils occupent une position professionnelle moins favorable
que celle qu’ils avaient dans leur pays d’origine.

Le Plan d’investissement dans les compétences

Le  (PIC) porté par le Ministère du Travail mobilise près de 15 milliards d’euros et traduit à la fois la volonté de miser sur les qualifications, de démontrer que tout n’est pas joué à la fin de la scolarité, de ne laisser personne au bord de la route et de transformer le système de formation professionnelle pour soutenir la compétitivité des entreprises.

Cooptalis s’est engagé sur la problématique de l’insertion, et a remporté l’appel à projets « Intégration professionnelle des réfugiés » du Plan d’investissement dans les compétences (PIC) en 2019. Depuis, le Projet Mercure traduit la volonté gouvernementale : accueillir, accompagner, aider à l’insertion des personnes bénéficiant d’une protection internationale.

Les acteurs du Projet Mercure

Le Projet Mercure regroupe plusieurs partenaires dont Cooptalis est le chef de file. Ce consortium est composé d’Accueil Insertion Rencontre (AIR), association lilloise née en 1990 et spécialisée dans l’accompagnement des personnes en demande d’asile ou sous protection internationale, et de 4 entreprises . Ensemble, nous travaillons à l’insertion dans l’emploi durable des personnes réfugiées : 

Le Projet Mercure, c’est quoi ?

Le Projet Mercure a pour finalité d’intégrer professionnellement 350 personnes réfugiées sur 3 ans, en ayant une attention particulière pour les femmes et les jeunes de moins de 25 ans.

Il est composé de 4 axes :

  • Un accompagnement administratif, sanitaire, social et au logement

    Nous permettant de lever les freins périphériques nécessaires à la remise à l’emploi ;
  • Un accompagnement à la formation

    Des cours de français langue étrangère (FLE) à visée professionnelle sont proposés aux réfugiés afin de faciliter leur insertion sur le marché du travail, et plus largement dans la société. Afin de lutter contre la fracture numérique, des cours d’acculturation au digital sont dispensés aux réfugiés le désirant ;
  • Un accompagnement à l’emploi et/ou à la formation qualifiante

    comprenant un diagnostic élaboré et la mise en place d’un plan d’action personnalisé, qui se concrétise par la promotion de profils et la valorisation de candidatures auprès des entreprises ou une aide à la recherche de formation ;
  • Des sessions de sensibilisation sur la question de l’intégration et de l’embauche des réfugiés 

    Ces sessions sont à destination des employeurs des Hauts-de-France et auront lieu à distance (tables rondes, webinar), plusieurs fois par an. 

Le Projet Mercure accompagne aussi les entreprises 

 Privilégiez un recrutement pertinent et solidaire ! Nous vous proposons :

  • Un accompagnement Mercure garanti :

    • La préparation des salariés pour une adaptation réussie sur le marché du travail, 
    • Une consultante en accompagnement à votre écoute
  • Un service sur-mesure :

    • Des immersions en entreprise,
    • Des mises en place de mesures pour l’emploi, 
    • Proposition de contrat d’intérim…
  • Une simplicité de démarche

    • Un accès au marché du travail sans formalité administrative supplémentaire !

Vous souhaitez en savoir plus ou participer aux sessions de sensibilisation ?  Contactez notre équipe ! 

(String: Lire plus)