logo-cooptalis-2
Entreprise ? Par ici
Contact
Talent ? Par ici
Contact
(SizeLimitingPyMap: {back_to_blog=Revenir au blog, by=par, read=Lecture :, min=min})
Revenir au blog

Comment allier interculturalité et télétravail ?

Julie Leprohon
par Julie Leprohon Lecture : 3min
LinkedIn Icon Facebook Icon Twitter Icon

Nombreuses sont les entreprises qui ont fait le choix de recruter des profils internationaux et de faire de cette diversité culturelle un véritable atout. Cependant, la gestion d’une équipe dont les membres se trouvent aux quatre coins du monde peut se révéler être un défi. Ce challenge touche désormais l’ensemble des continents, ralentis par la crise sanitaire actuelle. Frontières fermées, voyages restreints, quatorzaines, confinement…
Comment allier interculturalité et télétravail dans un contexte mondial qui ne favorise plus les contacts ? Comment renforcer le lien sans voyage possible dans les bureaux à travers le monde ?          
Le management interculturel devient alors un véritable enjeu au sein de l’entreprise.

Equipe internationale et culture

Une équipe internationale est un groupe d’individus de cultures différentes devant travailler ensemble dans un but commun. Avoir une culture différente ne signifie pas uniquement venir d’un pays différent. La culture d’un individu désigne la façon de penser et de vivre, commune à un groupe de personnes. Elle est constituée d’idées, de comportements, de valeurs, de traditions, de croyances et de coutumes qui créent un sentiment d’appartenance. Dans l’entreprise, cela va s’exprimer par une langue maternelle et des rapports humains différents mais également par la manière dont l’individu perçoit le monde du travail et ses codes.

Nos conseils :

Pour faire de l’interculturalité un moteur dans l’entreprise, le manager doit prendre en compte les différences de cultures et leurs spécificités au sein de son équipe.         
Il doit adapter son management en fonction de celles-ci selon un certain processus qui portera ses fruits.

L’anglais comme langue commune ?     

Au sein d’une équipe internationale, les échanges en anglais sont souvent de rigueur. Si l’anglais est maîtrisé par l’ensemble des collaborateurs, cela ne signifie pas pour autant que la communication est parfaite. Il est en effet nécessaire d’avoir conscience des deux niveaux de maîtrise de la langue : le verbal et le non-verbal (l’intonation et la gestuelle). Il peut être difficile de percevoir les subtilités de la langue et d’avoir la bonne interprétation.

Nos conseils :   

Soyez multilingue

Alternez les langues d’une réunion à l’autre. Une manière de ne léser personne et de faire s’exercer vos collaborateurs !

Apprendre à connaître les autres           

Développer une relation de confiance au sein d’une équipe est capitale. Les préjugés existants sur telle ou telle culture doivent être levés dans le but de favoriser le respect mutuel. Il est important d’avoir une meilleure connaissance des différentes cultures qui composent l’équipe.
Il est conseillé au manager de rester proche de ses équipes et de porter un intérêt particulier aux spécificités culturelles de tous. En adoptant cette attitude, le manager incitera ses collaborateurs à faire de même et à s’ouvrir les uns aux autres.        

Nos conseils :   

Retrouvez-vous autour d’un repas virtuel          

Profitez de moments conviviaux à distance pour partager des recettes venues de votre pays, chacun dans sa cuisine. Envoyez en amont la liste des ingrédients et accompagnez à distance vos collaborateurs dans la réalisation de leurs plats. Si vous ne pouvez pas mettre en place une visioconférence, optez pour le partage d’un livre de recettes participatif où chacun viendrait rédiger une recette.

Adoptez un calendrier commun

Etablissez un calendrier des jours fériés et des fêtes religieuses dans chaque pays pour vous rappeler l’absence de tel ou tel collaborateur et la raison pour laquelle il ne pourra certainement pas répondre à vos mails ce jour-là. Il s’agit aussi d’une bonne occasion pour lui souhaiter en amont une bonne fête ou un bon jour de repos !

Proposez des formations

Et si vous profitiez d’une formation pour permettre à chacun d’avoir accès au même niveau d’information ? Chez Cooptalis Formation nous vous proposons une formation autour de l’interculturalité pour développer vos compétences en management.
Sans oublier la non-discrimination, pour notamment mieux identifier les facteurs qui peuvent mener à la discrimination et mettre en place un plan d’action pour les éviter. Intéressé par nos formations ? Contactez-nous !

Créer une culture propre à l’équipe      

Une culture propre à l’équipe va se développer à partir des différentes actions de communication mises en place par le manager. Elle sera animée par tous les modes de fonctionnement et toutes les règles qui auront émergé des échanges au sein du groupe. Ce système, accepté et adopté par tous, facilite la communication entre les membres du groupe. Cependant l’arrivée d’un nouveau collaborateur modifie parfois les rapports au sein de l’équipe. Le manager doit donc s’adapter à l’évolution de cette culture.

Nos conseils :

Privilégiez des horaires communs          

Et si vous commenciez par établir des horaires qui seraient accessibles à une majeure partie de vos collaborateurs à travers le monde ? Un réflexe à adopter dans la création de vos meetings pour s’assurer que tous les collaborateurs peuvent y assister. Et si l’horloge ne le permet pas à certains endroits, proposez un replay de votre réunion à vos équipes. Un bon moyen de les tenir informés et de les inclure dans vos échanges.        
De même que dans vos invitations, n’oubliez pas de préciser le fuseau horaire (« heure française » par exemple) pour éloigner toutes confusions.             


En conclusion, le manager doit être capable de prendre du recul afin de dépasser le simple constat des différences entre les membres de son équipe, mettre en place des actions adaptées pour permettre la cohésion au sein du groupe et tirer les avantages d’une équipe aux visions multiples et complémentaires.

(String: Lire plus)